L'Escargot Migrateur

L'Escargot Migrateur anime des formations, et accompagne des structures de la société civile.
Nous construisons, nous pensons, nous inventons, nous combattons pour un monde plus juste.
Nous rayonnons sur toute la France et agissons aussi régulièrement à l'étranger. Mais là où on intervient le plus souvent, c'est en Bretagne, en Normandie, en Auvergne et en Rhône-Alpes.


Actualités

"... Avec le soleil dans les yeux." - mardi 27 juin 2017 - Coopération

Prendre le pouls du monde.

Prendre le pouls de l’équipe, prendre le pouls des copains, des compagnons.
Chercher à comprendre le monde, chercher à peser et soupeser ce qu’on pose et propose.
Se projeter vers l’action, l’avenir.
Tordre le réel, le contraindre, négocier avec lui pour laisser la place aux rêves.

Les rêves ? Être utile, faire ensemble, aller toujours plus loin, prendre notre place, créer un sillage.

L’escargot lent, constant, avance et réfléchit, réfléchit et avance.

À la rentrée une nouveauté, une nouvelle idée, humble et géniale.
Faire parcours : créer une relation singulière avec un acolyte, qui vient pour quelques formations, qui fait un cycle, une séquence, un parcours.
Vivre deux/trois semaines (étalées sur quelques mois) et se rencontrer vraiment. Avoir le temps. Aller plus loin.

Voilà, l’équipe est encore bien à fond pour quelques semaines, puis en vacances en Août.
On attend la rentrée avec autant d’impatience que les vacances, on attend de vous rencontrer, de vous revoir ou de vous découvrir.
On espère vraiment faire parcours avec vous, pour vous rencontrer mieux, vous transmettre plus justement, plus singulièrement.

On attend la rentrée sociale, parce qu’on veut en découdre.

 

"Alors, puisque vous ne voulez pas faire la politique républicaine, eh bien c'est nous [...] qui allons la faire à votre place et vous serez obligés de vous battre contre nous avec le soleil dans les yeux." J. Jaurès

En 20 ans, nous allons déplacer des montagnes ! - jeudi 19 janvier 2017 - Création collective | Expérimenter | Sensible

Bonjour !

Pendant que nous regardons le verre à moitié plein, ou à moitié vide, en réalité nous ignorons le verre.

À focaliser toute notre attention sur la quantité de liquide, le conflit en cours, le président choisi, la couleur de la tapisserie, nous perdons notre capacité de vision, d’analyse et d’action. 

Prenons du recul. Le contenant, la structure du groupe, le fonctionnement démocratique, la matière du mur… Voila où nous voulons porter notre attention, voilà où nous voulons agir.

Agissons moins, mais mieux, consommons moins, mais mieux. Travaillons moins mais mieux, pensons moins mais mieux, (aimons plus et mieux)...

Regardons le verre, la main qui le porte, l’esprit qui anime cette main, la pensée qui structure cet esprit, la culture qui cadre cette pensée, le contexte qui produit cette culture, l’écrin qui accueille ce contexte.

Prenons du recul, pour agir avec détermination sur le contenant, la structure, la racine.

Prenons du recul, le temps passe, 2016, 2017… Le temps défile.

Quelques brèches le ralentissent, l’immortalisent, mais finalement il passe et jamais ne se fige. 

2017 arrive comme une fusée et nous échappe déjà...

L’Escargot aimerait "tricher un peu", s’autoriser à vous formuler ses vœux pour les 20 ans qui arrivent, pour les remettre en perspectives, les attraper…

Nous souhaitons vous encourager à franchir, à agir sur un temps où vos plus grands rêves, les plus belles transformations sont réalisables !

Et plutôt que de vous souhaiter un "verre à moitié plein", vous souhaiter un verre solide, à toute épreuve,  qui se vide et se remplit, mais que vous attrapez à pleines mains !

Nous vous souhaitons de percer de votre volonté l’incertitude des années à venir. 

Il faut allier le pessimisme de la raison à l'optimisme de la volonté 
Gramsci

Alors pour les 20 ans qui viennent :

Nous vous souhaitons 20 ans de joie, 20 ans d’amour, d’amitié, de bonne santé.

Nous vous souhaitons 20 ans de paix, vivifiantes, constructrices. La paix d'une lutte joyeuse, sérieuse, risquée, rigoureuse, vers un mieux, un plus beau, un plus juste. 

Nous vous souhaitons des années entières de lectures d’hiver, des étés enfantins et lumineux, des printemps artifices et des automnes de feuilles d’or, des amours, des amies. 

20 ans d’aubes sonores au printemps, 20 ans de trompettes africaines, de danses survoltées et de siestes légères et rêveuses.

Des épreuves franchies, des ratés nombreux et tendres, des échecs cuisants qui construisent des victoires structurantes. Pas de mièvrerie, rien de tiède, se planter s’il le faut, vraiment, descendre au fond, semer des graines…

Nous vous souhaitons de tenir debout, droit, honnête et éthique. Le bonheur c’est fugace et c’est sans doute la condition d’une recherche d’honnêteté permanente.

De la musique, des feux de bois, des maisons douillettes, des semaines entières à la belle étoile, des centaines de gueuletons mémorables, des amours et des amis. Beaucoup plus de temps pour vous que pour le travail. 

Des tours du monde éprouvants, galvanisants, merveilleux. Des aventures tendres, confortables et périlleuses, mais des aventures ! De la peur et du courage, de l’intense, du dense. Du furieux !

D’apprendre la musique et devenir musicien, d’apprendre d’autres langues et de lire les auteurs étrangers dans leurs langues, d’apprendre tout ce qui vous touche et de faire corps avec ces nouvelles matières, nouvelles sensations et nouveaux savoirs. 

De vous découvrir peintre, danseur, enseignant ou tailleur.

De transmettre à votre tour et de prendre toute votre place dans cette jolie roue de la culture humaine.

D'arpenter le ciel, de traverser les mers, de connaître et comprendre vos voisins d’ici ou de l’autre bout du globe.

D’aller voir partout, de saisir le monde à pleines mains, pleine bouche, de le respirer à pleins poumons, de le prendre en plein cœur !

De vous battre, de ne pas vous laisser faire, de dire non, de faire non, de faire bloc, de frapper fort, de vaincre, de rugir.

De laisser faire, de lâcher prise, de dire oui, d’accepter vraiment, profondément, de comprendre et d’accompagner, de faire votre ligne singulière.

De vous engager, à fond ! D’agir collectivement et de transformer ce qui vous passionne, ce qui vous colère. De vivre de vraies victoires, avec de vrais alliés ! De se libérer ensemble, de changer les règles de jeu pour toujours !

De prendre le temps de changer la structure du monde, d'intervenir avec puissance sur la matrice, le code source, la base.

D’apprendre et d’éprouver un autre rapport au travail, un autre rapport aux autres, et à soi, de se libérer de ce qui pèse et ne vous appartient pas, de vous alléger, décharger, désintoxiquer.

De faire tomber les murs qui découpent, distinguent, séparent et tuent,  mais de planter des arbres, passerelles d’une humanité vers une autre, de la nature à nous. De planter des arbres, de les apprivoiser, de les voir grandir, d’en faire des amis, proches, sincères.

De voir grandir vos enfants, vos amours et vos amitiés. 

De les embrasser à en perdre haleine, de les serrer fort, de leurs dire votre amour, d’être là, avec eux.

De prendre tout le temps qu’il vous faut pour regarder le temps qui passe, dans une sérénité légère et ancrée, dans une brise tiède et apéritive.

De lutter, joyeusement, furieusement  ! D’avoir besoin des autres, qu’on puisse compter sur vous ! 

 Je suis fier de moi quand j’ai besoin de nous
Loic Lantoine

Retrouvons-nous souvent, agissons au coude à coude, et déterminés comme nous le sommes, en 20 ans nous allons déplacer des montagnes !

 

L'Escargot Migrateur

 

 

 

 

Voir plus d'actualités

Prochaines Formations

Voir toutes les formations